Séminaire Histoire de la médecine et des savoirs sur le corps

Histoire de la médecine et des savoirs sur le corps

  • Anne Carolprofesseur à Aix-Marseille Université (TH) ( Hors EHESS )
  • Rafael Mandressichargé de recherche au CNRS ( CAK )Cet enseignant est référent pour cette UE

S’il s’agit de l’enseignement principal d’un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e vendredis du mois de 17 h à 19 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 25 novembre 2016 au 9 juin 2017

L’histoire de la médecine peut être envisagée sous des aspects très variés, que ce séminaire a pour vocation d’intégrer : des doctrines aux institutions, des textes aux objets, de la formation des savoirs à leurs multiples usages, de l’enseignement de la médecine aux enjeux de l’expertise, de l’identité professionnelle des médecins aux pratiques de santé. Aussi vise-t-on une histoire intellectuelle et sociale des cultures médicales. Cela engage la saisie historique des modes des opérations d’investissement du corps en tant qu’objet de science, ainsi que la place de la médecine dans le système des savoirs, quelle que soit l’époque considérée.

Cette année, le séminaire portera plus spécifiquement sur la question du corps mort, sa gestion sociale et le rôle qu’y jouent la médecine et les médecins. C’est en effet par le biais de l’objet cadavre que l’histoire de la mort s’est renouvelée depuis une quinzaine d’années, après les grandes synthèses de Philippe Ariès et Michel Vovelle, et dans un contexte de mutation rapide des attitudes contemporaines face à la mort pointée par les sociologues et les anthropologues.

Ce séminaire s’adresse aussi bien aux étudiants de Master qu’aux doctorants et postdoctorants.

Programme : 

25 novembre : Rafael Mandressi & Anne Carol “Histoires et historiographies de la médecine et de la mort.”

9 décembre : Anne Carol “La médecine et la définition de la mort (XVIIIe-XXe siècle).”

13 janvier :  Rafael Mandressi “Usages savants du cadavre dans l’Europe moderne.”

27 janvier : Anne Carol “Usages savants du cadavre dans la France du XIXe siècle.”

10 février : Rafael Mandressi “Politiques funéraires d’Ancien régime (France-Italie, XVIIIe siècle).”

24 février : Régis Bertrand (Aix-Marseille Université) “L’odeur méphitique des morts au XVIIIe siècle.”

10 mars : Stanis Perez (Université Paris XIII) “Médecins, médecine et vérité autour de la mort des rois dans la France Moderne.”

24 mars : Hal Cook (Brown University) “Dutch Medical Cartesianism and the Passions.”

14 avril : Anne Carol “L’embaumement au XIXe siècle : un marché pour la médecine ?”

12 mai : Rafael Mandressi “Écrire l’histoire : médecins historiographes à l’époque moderne.”

26 mai : Stéphanie Sauget (Université François-Rabelais, Tours) “Manger les chairs et protéger les vivants : le cercueil et la médecine au XIXe siècle.”

9 juin : Bruno Bertherat (Université d’Avignon) “La petite fille et la mort : histoire de la médecine et histoire totale.”


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.