Séminaire Construire une histoire de la santé publique – EHESS

Construire une histoire de la santé publique

  • Patrice Bourdelaisdirecteur d’études de l’EHESS (TH) ( CRH-ÉSOPP )Cet enseignant est référent pour cette UE
  • Anne Rasmussenprofesseur à l’Université de Strasbourg (TH) ( Hors EHESS )

S’il s’agit de l’enseignement principal d’un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e vendredis du mois de 15 h à 18 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 3 février 2017 au 16 juin 2017

Le séminaire se consacre à la construction de la santé publique du XIXe au XXIe siècle dans une perspective historienne. Il prend pour objet les processus politiques – de la police médicale à l’hygiène publique et à la gouvernance sanitaire contemporaine – et les dynamiques sociales à l’œuvre dans l’élaboration d’un ensemble de savoirs, de pratiques, d’institutions et de dispositifs de santé publique. Il s’intéresse à l’élaboration des catégories d’analyse qui en rendent compte et aux débats historiographiques qui en relèvent.

Santé publique et inégalités, XXe– XXIe siècles

3 février : Santé, progrès et inégalités

  • À propos de : Angus Deaton, La grande évasion. Santé, richesse et origine des inégalités, PUF, 2016

17 février : Benjamin Derbez, CSI, Mines ParisTech “La prévention des cancers d’origine génétique : inégalités d’accès, séquençage haut débit et santé publique”

3 mars : Anne-Laure Beaussier,  King’s College, Londres / Laboratoire Printemps (CNRS-UVSQ) “L’assurance maladie aux Etats-Unis : une perspective historique et politique”

Vulnérabilités sanitaires et sociales XIXe –XXe siècles

17 mars : Axelle Brodiez, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA, UMR 5190) “De la difficulté politique à penser l’articulation entre « vulnérabilités sanitaires et sociales » chez les plus démunis (1880-1990)”

21 avril : Anne Jusseaume, IEP,  Paris “Faire l’histoire des congrégations féminines soignantes : le soin aux pauvres entre charité et assistance publique dans le Paris du XIXe siècle

Politiques et expertises de santé publique : espaces lointains, espace global

5 mai : Assistance et santé mentale en contexte colonial

  • Paul Marquis, IEP, Paris “La Maison aux palmiers. Généalogie d’une politique d’assistance mentale dans l’Algérie coloniale (XIXe – XXe siècles)”
  • Marianna Scarfone, Université de Strasbourg “Le « facteur ethnique » en théorie et en pratique. L’expérience de la psychiatrie coloniale en Libye (1912-1952)”

2 juin : Bernard Thomann, INALCO, Paris “L’« hygiène industrielle » dans la formation des politiques sociales japonaises modernes (1868-1945)”

16 juin  Frédéric Vagneron, Institut für Biomedizinische Ethik und Medizingeschichte, Université de Zürich “Enjeux et obstacles d’une biographie globale : le cas d’un expert de la santé publique vétérinaire à l’OMS (1945-1976)”


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.